Le Comité national des jeunes du Parti Québécois appuie la Coalition pour l'histoire

Par Visiteur (non vérifié), 7 avril 2010

Le CNJPQ appuie la Coalition pour l'histoire afin de remettre l'enseignement de l'histoire au centre du développement de la nation québécoise

Montréal, le 7 avril 2010 – Le comité national des jeunes du Parti Québécois (CNJPQ) tient à réitérer l’importance qu’il accorde à la place de notre histoire nationale dans le régime pédagogique québécois en se joignant à la Coalition pour l’histoire.

Pour Alexandre Thériault-Marois, président du CNJPQ, « l’éducation est au cœur-même du développement du peuple québécois et c’est pourquoi nous nous intéressons non seulement à son financement, à son accessibilité mais également à son contenu. Il nous faut une vision d’ensemble de notre éducation nationale, qui est à la base de l’épanouissement de notre nation ».

Dénationalisée, dépolitisée et acculturée, il est normal que l’histoire n’ait plus la cote. Les chiffres sont tristement clairs: le Devoir révélait en 2008 que peu d'étudiants choisissent les cours d'histoires optionnels du cégep (5%) et les connaissances générales en histoire s'appauvrissent d'année en année. « L’enseignement de l’histoire est un élément essentiel de l’intégration des Québécois à une culture commune, à la nation québécoise. En opposition au multiculturalisme, nous croyons que l’État doit donner un souffle nouveau à notre histoire collective », croit Alexandre Thériault-Marois.

C’est pourquoi le CNJPQ souhaite adhérer au programme de la Coalition, tout comme le Parti Québécois l’a fait en 2009. « Non seulement partageons-nous les mêmes analyses, mais également et surtout, les mêmes solutions. L’idée est simple : un peuple qui sait d’où il vient sait mieux où il va », a affirmé M. Thériault-Marois. Le CNJPQ a également pris position pour exiger la réussite de deux cours d'histoire pour l’obtention d’un diplôme d’études collégiales (DÉC).

Le CNJPQ s'engage à faire la promotion des propositions de la Coalition en vue du congrès du Parti Québécois en 2011.

-30-

SOURCE : Comité national des jeunes du Parti Québécois (CNJPQ)
RENSEIGNEMENTS : Gabrielle Lemieux, vice-présidente aux communications du CNJPQ; 514 808-6071.